Desdouits an André Marie Ampère, 04.05.1828(?)

|97r|[a]Paris, 4 Mai.[b]
Monsieur,[c]

Je suis désolé d’avoir à vous apprendre qu’on n’a pas encore de nouvelles du M.r l’abbé Thavenet[d]; ni même son adresse; on a déjà pour lui un fort paquet de lettres qu’on est obligé de Garder. Il avait annoncé de devoir être que quinze jours absent et voilà près d’un mois d’écoulé; on l’attend donc de jour au jour; mais pour le moment, il n’y a pas d’autre parti à prendre, au reste je pourrai m’informer tous les jours de l’Etat des choses; et aussitôt qu’il sera arrivé, je ne manquerai pas de le savoir et de vous le communiquer.

J’ai l’honneur d’être avec respect, Monsieur.
Votre très-humble et très obéissant serviteur;
L. Desdouits[e]
|97v vacat|

|98r|
M. Thavenet.
au Séminaire S.t Sulpice.
A Paris.

|98v/99r vacat|

|99v|
Monsieur Monsieur Ampère,
rue des Fosses S.t Victor, n°. 19
[f]

Fußnoten

    1. a |Editor| Oben in der Handschrift Wilhelm von Humboldts: "Notizen über Thévenot |sic| der Missionar bei den Algonkins war."
    2. b |Editor| Das Jahr 1828 läßt sich aus einem Brief Humboldts an den Abbé Jean-Baptiste Thavenet vom 23. Juli 1828 erschließen: Mattson 7923.
    3. c |Editor| André Marie Ampère (1775–1836), Physiker und Mathematiker, oder sein Sohn Jean-Jacques (1800–1864), Historiker und Philologe. Letzter war 1826 in Frankfurt bei Goethe.
    4. d |Editor| Zu Jean-Baptiste Thavenet s. Noël Baillargeon, Le Séminaire de Québec de 1800 à 1850, Québec: Presses Université Laval 1995, S. 175–182.
    5. e |Editor| Léon Michel Desdouits, Physiker?
    6. f |Editor| Dies ist die Privatadresse von André Marie Ampère, s. Friedrich Steinle, Explorative Experimente: Ampère, Faraday und die Ursprünge der Elektrodynamik, Stuttgart: Franz Steiner Verlag 2005, S. 127.